Hygiène

Le tatouage qui se pratique depuis des siècles, est avant tout un traumatisme pour l’épiderme de votre corps.

En effet l’hygiène est primordial. L’aiguille effectue une série de micro perforation de la peau, dans le but d’y injecter de l’encre, qui restera visible après coup. A chaque piqué de l’aiguille, c’est une petite blessure pour votre peau, pouvant engendrer le plus souvent des saignements.

Le tatouage se réalise rigoureusement dans des conditions d’hygiène aseptiques, limitant le risque éventuel d’infection.

Avant la séance :
– Nettoyage antiseptique des mains
– Mise en place de gants à usage unique
– Utilisation de matériel stérile (ouverture unique)
– Nettoyage de la zone du corps à tatouer

Après la séance
– Désinfection de la zone tatouée du corps
– Pommade cicatrisante
– Informer la personne tatouée sur les consignes de sécurité post tattoo (eau, soleil, pommade etc…)

Quels risques ?

Chaque acte qui implique une effraction cutanée (piercing, tatouage et maquillage permanent notamment) peut être à l’origine d’infections si l’ on  ne désinfecte pas la peau avant l’acte , si le matériel pénétrant la barrière cutanée n’est pas stérile ou d’un non respect des conditions d’hygiène.

Tous les piercings, quelle que soit la partie du corps, les tatouages et maquillages permanents, entraînent de minimes saignements ou de microscopiques projections de sang ou de liquides biologiques (pas toujours visibles) et peuvent donc transmettre des infections (bactériennes le plus souvent mais aussi les virus des hépatites B et C et également le virus du sida). L’infection peut passer de client à client par le biais des instruments s’ils ne sont pas correctement stérilisés, mais aussi de l’opérateur vers le client et enfin du client vers l’opérateur en cas de piqûre accidentelle.

L’état de santé du client, en particulier s’il suit un traitement (anticoagulant…), peut contre-indiquer l’acte envisagé notamment en cas de terrain allergique aux produits et matériels utilisés (encres de tatouage et métaux des bijoux de pose). Il est conseillé d’en discuter préalablement avec le professionnel et son médecin traitant.

Quelles sont les précautions à respecter après l’acte ?

Le client doit veiller aux règles d’hygiène corporelle. Les soins locaux constituent un facteur important de la durée et la qualité de la cicatrisation.

L’exposition à certains environnements peut être
déconseillée.

L’application d’une solution antiseptique est recommandée durant les premiers jours après l’acte.
Pour toute interrogation, il est conseillé de prendre contact avec le professionnel qui a réalisé l’acte. En cas de complication, il est important de consulter un médecin.


Documents utiles

Protocole de stérilisation

Règles d’hygiène

Attestation Stage